Le livre Etamine de Chissey-lès-Mâcon – Okilévert et compagnie

20130328 Chissey-lès-Mâcon - Okilévert et compagnie 01École Élémentaire de Chissey-lès-Mâcon
71460 Chissey-lès-Mâcon

16 élèves ont réalisé ce livre en mars 2013.

Par un beau matin d’hiver, Okilévert naissait sur la planète Virus. Quand il sortit de son oeuf, ses parent s’écrièrent « Oh! Qu’il est vert! ». C’était la première fois dans l’histoire de la planète Virus qu’un bébé vert naissait. Ici, tous les habitants avaient la peau rouge…

Télécharger le livre

15e printemps des poètes – Cette année c’est « la voix du poème »

La voix de poèmesL’OCCE et le Printemps des Poètes travaillent ensemble depuis quelques années pour valoriser une approche sensible de la poésie dans les établissements scolaires et accompagner des projets autour de la poésie.

Le 15e printemps des poètes se déroulera du 9 au 24 mars sur le thème « la voix du poème »

Action quotidienne pour nos adhérents 71 : surveillez votre boite mail.

Des ressources pédagogiques sont à votre disposition.

Tout au long de l’année, vous pouvez obtenir le label « École en poésie » en menant 5 actions avec les enfants.

 

Pour que naissent les plaisirs d’enseigner et d’apprendre les mathématiques – N°233 Mars-Avril 2013

AE233 - Pour que naissent les plaisirs d'enseigner et d'apprendre les mathématiques - N°233 Mars-Avril 2013Ce dossier est à disposition des coopératives affiliées à l’OCCE de Saône-et-Loire
Contactez nous pour l’obtenir


Pour que naissent les plaisirs d’enseigner et d’apprendre les mathématiques

Quand j’avais le blues, je faisais des mathématiques. Si, si, je pouvais passer des heures à résoudre des problèmes, tordre des formules dans tous les sens jusqu’à parvenir au résulta attendu. Ainsi, le temps s’écoulait sans que je ne me soucie de mes petits tracas. L’arithmétique avait ma préférence, le calcul mental était un de mes sports favoris et si les probabilités me posaient quelques problèmes purement déductifs, les statistique n’avaient aucun secret pour moi. La géométrie se heurtait, par contre, à mon manque total de soin et de précision.

Je n’excellais pas dans cette discipline mais nageais bien au-dessus de la moyenne et ne présentais aucun b1ocage. Ma compréhension tenait en grande partie à la qualité pédagogique de mes enseignants. Comme beaucoup d’élèves, j’avais le potentiel pour devenir mathématicienne mais, comme beaucoup d’élèves, je n’ai pas choisi cette voie. Pourquoi ? Continuer la lecture de Pour que naissent les plaisirs d’enseigner et d’apprendre les mathématiques – N°233 Mars-Avril 2013